L’OSTÉOPATHIE, UNE THÉRAPIE DES MAUX QUOTIDIENS

L’OSTÉOPATHIE, UNE THÉRAPIE DES MAUX QUOTIDIENS

L’ostéopathie … De nombreuses définitions  courent sur internet…  En quoi consiste cette discipline dont on parle de plus en plus ?

LÆTITIA, OSTÉOPATHE AU CAPS ACADEMY

Pratiquante de sport et passionnée par la médecine, j’ai établi ma vie autour de ces deux passions.

Jeune étudiante parisienne en ostéopathie à l’Institut Dauphine d’Ostéopathie (IDO – école agréée par le Ministère de la santé) à PARIS, je passai  trois années d’apprentissage intensif.

Mais la nature, le sport et le soleil me manquant terriblement, je décidai de partir sur la côte d’Azur.

C’est au campus ostéopathique A.T.M.A.N que je finis mes deux dernières années d’étude par la soutenance d’un mémoire « L’œil, phare des fascias, miroir des émotions » et avec l’obtention de deux diplômes :

– Le titre professionnel & diplôme de l’école supérieure d’ostéopathie ATMAN – Sophia Antipolis – école agréée par le Ministère de la santé.

– Le diplôme de l’ESO « European School Of Osteopathy » Maidstone – United Kingdom.

Toujours passionnée par la découverte de nouvelles approches, j’étendis mes connaissances par des séminaires m’ouvrant à d’autres thérapies telles que la médecine chinoise, la phytothérapie, la cryothérapie et enfin l’Ostéopathie Aquatique.

J’ai ainsi eu l’opportunité d’assister aux conférences de grands de l’ostéopathie tels que Renzo Molinari & Anne-Julie Morand – mes coups de cœur de l’année 2016.

Bien entendu, en tant que passionnée de sport, j’ai suivi des sportifs lors de leurs compétitions et manifestations  sportives ; l’ostéopathie étant un outil de prévention et de soin.

Le sport maintient la santé aussi bien physique que mentale …

QU’EST-CE QUE L’OSTÉOPATHIE ?

Une approche globale du patient, une prise en charge totale aussi bien physique qu’émotionnelle, un soulagement des douleurs, un repos mental…

L’ostéopathie est une approche qui a recours à des manipulations manuelles pour de nombreux troubles fonctionnels et les douleurs associées. Elle consiste à prévenir, diagnostiquer et traiter les restrictions de mobilité des tissus dans la globalité du patient.

L’ostéopathe porte son attention sur toutes les influences que peut avoir l’organisme, de l’environnement extérieur (sport, pollution, activité professionnelle, climat, condition sociale, stress psycho-émotionnel…) à l’environnement intérieur (alimentation, polluants ingérés, tabac, alcool, environnement sanitaire…) pouvant dégrader le bon fonctionnement de l’organisme et altérer ainsi l’état général du patient.

massages caps academy

 

Grâce aux manipulations, l’ostéopathe rétablit le bon équilibre du corps et aide celui-ci à « s’auto-guérir ».

A QUI S’ADRESSE CETTE THÉRAPIE ?

L’ostéopathie est une thérapie ouverte à tous.

  • Nourrisson
  • Enfant
  • Adulte
  • Sénior
  • Femme enceinte – post-partum
  • Sportif débutant – haut-niveau

COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE D’OSTÉOPATHIE

L’ostéopathe commence sa consultation par une série de questions tout d’abord basiques puis plus spécifiques dans le but de vous connaitre, connaitre vos habitudes alimentaires, sportives, vos antécédents familiaux, traumatiques… afin d’adapter son traitement à votre histoire.

Dans un second temps, il effectuera un examen complet, par une observation globale de la posture, des enroulements du corps dans l’espace puis par des palpations.

Par la suite, il procèdera à des manipulations avec ses mains et il utilisera le poids de son corps.

 

L’ostéopathie repose sur quatre formes de manipulations :

Les manipulations dites fonctionnelles, dont l’objectif est une mobilisation des tissus permettant à une lésion de se soigner d’elle-même ;

Les manipulations viscérales, permettant de rendre la pleine efficacité des viscères tels que l’estomac, la rate, les intestins, ou le foie etc. ;

Les manipulations structurelles, ou communément appelées « cracking », qui corrigent les points de blocage articulaire ;

Les manipulations crâniennes, les plus délicates, redonnant de la mobilité au crâne et aux tissus environnant et améliorant les échanges fluidiques du corps et la respiration.

 

Chaque forme de manipulation est utile à l’ostéopathe. Elles font toutes parties d’une boîte à outils qu’il utilise à sa guise, lui permettant de traiter au mieux les restrictions du patient et de s’adapter à son histoire.

osteopathe antibes caps academy

 

QUEL TYPE DE DOULEUR PEUT ÊTRE SOULAGÉE ?

L’ostéopathe peut intervenir dans de nombreux domaines :

Des douleurs suite à un traumatisme. L’ostéopathe vérifie que l’atteinte est de son ressort.

Il va donc réorienter le patient vers un professionnel de santé s’il suspecte par exemple un risque de fracture, de rupture tendineuse ou ligamentaire, ou toute pathologie ne relevant pas de l’ostéopathie.

En revanche, il intervient dans les suites d’entorse, lors d’une sciatique, en cas de douleurs consécutives à une chute, accident de la voie publique, etc.

Des symptômes viscéraux :

– Les symptômes digestifs sont nombreux, l’ostéopathie soigne de nombreux troubles dont voici quelques exemples : les ballonnements, les flatulences, les gênes gastriques, les reflux gastriques, les nausées/vomissements, les brûlures d’estomac, les aérophagies, les constipations/diarrhées à répétition, les difficultés à digérer, les sensations de lourdeur abdominale, les crampes abdominales…

– Les signes urinaires peuvent également être soignés par un ostéopathe si ceux-ci ne révèlent pas une pathologie sous-jacente – les impériosités vésicales (envies incessantes d’aller uriner), les incontinences, les infections urinaires à répétition ou les descentes d’organe après un accouchement.

– Au niveau gynécologique, toute douleur aux menstruations, aux rapports, ou les certaines infertilités peuvent être améliorées par l’ostéopathie.

 

Des migraines chroniques aux insomnies en passant par les troubles visuels bénins, les otites, les douleurs de mastication, les troubles ORL chroniques.

 

Pour les nourrissons, l’ostéopathe a une action sur les torticolis congénitaux, les déformations du crâne, les régurgitations, les coliques, les troubles du sommeil…

 

L’ostéopathe agit à la fois sur le plan mécanique, fluidique et neurologique par des mobilisations et des ajustements.

 

EN COMBIEN DE TEMPS PEUT-ON ÊTRE SOULAGE ?

Selon la chronicité de la douleur et sa cause, l’ostéopathe aura besoin d’une à plusieurs consultations.

Le corps réagit à toute contrainte en créant une dysfonction somatique. Il s’adapte pour compenser ce nouvel événement en rééquilibrant la structure : en modifiant la tension musculaire ou la mobilité des articulations, ou en modifiant la fonction physiologique au niveau des organes.

Ce phénomène est réversible dans un premier temps si la contrainte disparaît et si le corps a assez de temps pour la dissiper. La dysfonction peut, dans ce cas, se résorber naturellement sans l’intervention de l’ostéopathe, par le principe de l’homéostasie.

Dans le cas contraire, il y aura une restriction de mobilité de la structure pouvant retentir à distance les structures environnantes. C’est pourquoi, l’ostéopathe traite le corps du patient dans sa globalité et qu’une douleur au niveau des cervicales peut provenir d’une restriction de mobilité d’une cheville : les différentes parties du corps étant interdépendantes.

 

Les adaptations du corps débutent la plupart du temps en recrutant les muscles car ils sont facilement et rapidement ajustables. Vous pouvez être rapidement pris d’une grande douleur musculaire, sans forcément relier celle-ci à un phénomène particulier.

Le muscle étant un grand consommateur d’énergie, l’organisme cherche à trouver une autre solution lui permettant de moins puiser dans ses ressources. Votre corps compense alors sur d’autres régions et vous aurez la sensation que « la douleur s’est déplacée ».

Lorsque ces mécanismes sont insuffisants, le corps décompense peu à peu, créant un dysfonctionnement pouvant devenir pathogène s’il perdure.

 

L’action de l’ostéopathe est donc multiple, il permet de :

– supprimer le blocage lorsque le dysfonctionnement est récent.

– corriger la cause d’un dysfonctionnement ancien et toutes les adaptations que l’organisme a mis en place.

– réduire les méfaits des dysfonctionnements dans le temps.

– prévenir les futurs dysfonctionnements.

 

Laetitia LANDAIS-MAILLARD

Ostéopathe D.O.